SÉBASTIEN LECOULTRE
« Créer, c’est vivre deux fois » 

2018

Cette exposition de dessins - figuratifs, essentiellement des portraits - aurait pu s’intituler « tout ça pour ça », mais cela n’aurait pas suffisamment souligné sa souche absurde (nous parlons d’absurdité camusienne, pour ne pas le citer). Soyez prévenus : hormis un portrait raté,
tout ce qui sera exposé n’est qu’enfantillages. Bien que d’une légère noirceur dans le trait, il ne s’agit donc pas ici de se lamenter sur notre condition, mais bien de s’en moquer, d’en rire pourquoi pas, de lui faire un doigt d’honneur si on veut. Sinon, on peut aussi regarder tout cela comme étant de jolis dessins et s’en contenter, l’artiste n’y verra aucun mal.

Site de l'artiste

Retour à la galerie